mercredi 17 octobre 2007

Et une cassolette aux Parfums (et couleurs tiens!) d'Italie - décidément...



Une énième recette ritale!
J'hésite encore... ce retour aux sources est-il dû à mon retour récent de voyage (universitaire) ou à mon irrésistible envie de couleurs en ces temps que j'appréhende un peu plus chaque année? (oui, vous savez quand on dit "météosensible.." ou plus simplement "coup de blues de l'hiver"..).
Ne serait-ce que j'ai improvisé cette petite cassolette! et, as usual, trêve de questions rhétoriques et d'éternelles questions existentielles (j'en ai presque marre!)!
Le fait est que je venais de préparer un splendide pesto de roquette et que je voulais l'"habiller" un peu, le mettre en couleurs, le marier, pourquoi pas!
Est donc née cette improvisation aux couleurs ritales, aux parfums tout aussi péninsulaires, et au goût subtilement transalpin (et là, je me demande si je pourrais encore trouver d'autres synonymes.. ;).. )
La recette est extrêmement simple, ce qui pourrait m'inciter à la ranger ds une catégorie "jours de flegme" ou encore "cuisiner dans 2 mètres carrés"!
Je vous livre sans plus tarder la recette, l'incipit du jour se voulant un tantinet pédant je trouve!

- Cassolette d'Aubergines Grillées, Mozzarella et Tomates Cerises, sur un divin lit de Pesto de Roquette.

- Les aubergines grillées
- une aubergine
- des grillées.
- un tout petit peu de compassion pour cette blague absolument naze!
- un peu de farine, de l'huile de l'olive - blablabla le must.. le rital.. le vrai.. gnagnagna...

Fariner très légèrement l'aubergine coupée en tranches de 5 mm d'épaisseur (tourner très vite, comme si elles étaient brûlantes dans les mains - suis-je la seule à comprendre cette image?!), les enduire légèrement d'huile d'olive au pinceau.. et les faire griller dans une poêle ou "grill" super-top-cool-parce-qu'elle-fait-des-traces comme la mienne (et comme sur les vrais steaks, à l'entrecôte par exemple!- ah tiens mauvais exemple, non, à l'entrecôte pas de steaks, oh vous aurez certainement compris là où je voulais en venir)- ou pas.

Et voilà ce que ça donne:


- Le Pesto de Roquette
-
oh mon dieu comment vous dire la quantité de roquette?!
je crois ne pas me tromper grossièrement en disant 100 grammes de roquette. (Précision DLR: quoi qu'il en soit, j'avais bien plus de pesto de roquette que celui que j'ai confortablement installé dans la cassolette, mais croyez moi, ça se mange sans fin... en lasagnes avec des petites tomates cerises et une béchamelle plutôt légère... avec de simples pâtes, en y ajoutant un tout ptit peu de speck!)
- 25 grammes de Parmigiano Reggiano râpé ou en petites lamelles, si vous disposez d'un mixeur peu capricieux à l'inverse de l'ancêtre avec qui je cohabite!
- 25 grammes de Pecorino (essayez d'en trouver c'est fabuleux! sinon mettez le double de Parmesan)
- une "manata"/ poignée de pignons de pin (je ne les grille pas avant, question de goût!)
- non je ne met pas d'ail non plus, je préfère le pesto plus léger! (attention c'est rare que je prenne l'option "léger" quand il s'agit de cuisine ritale traditionnelle...)
- de l'huile d'olive vierge extra, là je m'excuse par avance mais il m'est impossible de la quantifier... il faut faire à l'oeil! Lorsque la texture est satisfaisante, c'est que la quantité est suffisante (non ce n'est pas un proverbe sicilien..!). A vue de nez, 6-7 cuillères peut être!
- the Claire's touch : deux cuillères à café de poudre d'amandes!
(eh oui, puisque le secret, en matière de pesto de roquette, c'est d'éviter la trop grande amertume de la roquette et du fromage... d'aucuns ajoutent une cuillère de sucre, d'autres de crème fraîche, d'autres des noisettes je pense, moi de l'amande (je me demande d'ailleurs si je n'avais pas été inspirée par Il Cavoletto, il y a quelques temps...!).

Mixer le tout!
Mon compagnon de routine (mon mixeur ancêtre) refuse de tout mixer, donc je commence par les pignons et les feuilles de roquette, que je mixe grossièrement avec une cuillère d'huile, avant d'y ajouter le fromage, l'huile restante et la poudre d'amande!
Voilà, votre pesto est prêt à ravir et enchanter quiconque s'aventurerait à ne serait-ce que 50 mètres de là!



- The Cassolette itself
Pour 2 cassolettes!
-
une belle mozzarella de Buflonne ou de lait de vache, selon les goûts!
- 7 ou 8 tomates cerises (amusez vous à compter sur la photo et à multiplier le résultat par deux!)
- encore du parmesan
- le pesto de roquette
- l'aubergine grillée.

Préchauffer le four à 190° pour mon petit four, 180 pour les vôtres je suppose!
Beurrer deux petites cassolettes, y déposer un lit de pesto de roquette, (soyez bien généreux! les parfums envoûtants en dépendent!)(et je ne veux pas qu'on me traite de publiciteuse mensongère!) coucher sur ce lit une moitié d'aubergine grillée par cassolette.
Couper la mozzarella en tranches de 3-4 mm d'épaisseur je dirais, déposer les tranches en les répartissant sur les deux cassolettes.
Couper les tomates cerises en deux, les vider si vous le souhaitez, pour éviter qu'elles ne fassent trop d'eau, et les répartir "les fesses vers le haut" sur la cassolette. Voilà, la tomate cerise sur le gâteau!
J'allais oublier de vous dire de saupoudrer de parmesan..
Mettre au four pour une 20taine de minutes ou moins selon votre four!
Et voilà le travail!







20 commentaires:

monique a dit…

Et quel beau travail!!! Ta recette est divine, et ta prose est succulente, bref, tu me donnes vraiment, vraiment envie de faire ta recette (ton pesto de roquette...est un roman...alléchant!), et que dire de tes photos maintenant? Ton passage cjez I.R. a fait des merveilles. Je t'embrasse ma chère Claire et te dit peut-être à bientôt. Ciao Bella.

lefrancbuveur a dit…

buono, sempre ottime ricette!

Claude-Olivier a dit…

Je prends tout, le pesto, la recette et tout ce qui va avec ;-) J'aime bien aussi remplacer les pignons dans mon pesto plus traditionnel par de la poudre d'amandes...pour tout dire, j'en mets surtout quand je n'ai plus de pignons mdr ;-) Très très bien, l'Italie t'inspire on dirait! biz

stef a dit…

tout ce que j'aime réuni dans une cassolette!!

monique a dit…

Je t'ai dit tout ce que je pensais de ta cassolette...hummm, divine. Va voir sur mon blog, une surprise t'y attend. Je t'embrasse ma chère Claire.
http://traiteur-a-domicile.over-blog.com/article-13170423.html

Eleonora a dit…

Ah les couleurs de l'Italie. Tout un programme que cette délicieuse recette. Cela donne que tu commences par laquelle des couleurs, un peu de vert, après du rouge et ensuite du blanc...Viva Italia...Bon week-end à toi et à bientôt...

valka a dit…

A-do-rable! appétissant...à croquer...à bientôt!

mickymath a dit…

quelles magnifiques recettes et photos!! biiiises mickyy

paola a dit…

Cette recette est si joliment présentée, qu'elle en est irresistible...
j'en prends note et t'en dirai des nouvelles lorsque je l'aurai testée.
Bises et bon week end ensoleillé
Paola

mickymath a dit…

tu m'as fait riiiire!! je ne suis pas differente des autres, je cuisine et!!!ta recette est très belle!! biiiises micky!

cuisineplurielle a dit…

merci pour cette recette haute en couleurs qui nous fait voyager..

valka a dit…

Merci pour tes compliments...si tu continues, mes joues vont virer tomate cerise :-)
à quand une nouvelle recette italo-clairienne???
@+ miss

Eleonora a dit…

Toujours un plaisir de voir cette belle couleur. Je voulais te faire un petit coucou avant de rejoindre mon lit douillet... A bientôt et merci pour ta gentillesse.

Marie-France a dit…

On sent toute l'italie avec sa générosité laine dans cette recette. Les couleurs sont superbes et la recette très alléchante. Cette cassolette doit être un régal. Je garde l'idée, c'est sûr et je garde surtout ton blog dans mes favoris, car il me plait beaucoup. Bonne soirée,

Marie-France a dit…

générosité latine, pas laine ! je corrige !

nonnapapera a dit…

ça m'a l'air délicieux !! Un bon plat qui rentre parfaitement dans la tradition italienne :P
Merci infiniment pour ton commentaire : ça m'a fait vraiment plaisir !!
A presto! :)

Marie-France a dit…

Coucou Claire, c'est re-moi ! Je n'ai pas trouvé ton adresse mail pour te répondre en privé alors je le fais sur ton blog : c'est moi aussi qui voulait te remercier pour ton message de ce matin qui m'a fait un immense plaisir pour la sincérité évidente qu'il dégageait. Et puis je vois que toi aussi tu es nouvelle dans la "blogosphère" culinaire, alors quand deux petites nouvelles se rencontrent "virtuellement" ce n'est que du bonheur.
Grosses bises de Vendée où il y a du soleil aujourd'hui, mais frisquet.

Rima a dit…

Dommage que j'aime pas la carotte...

Mamina a dit…

la photo du pesto est une atteinte à mon héroïsme... j'en mettrais bien une cuillèée sur ma tertine pour le déguster avec mon expresso...

buzzcooks a dit…

Bonjour,

J'ai trouvé un site sympa de ceramique culinaire Cassolettes, tajines, Ramequins, Cocottes, Terrines etc... un site pas chere....
le site http://www.terredusud.com
Cordialement;

Sylvain