mardi 23 octobre 2007

Breakfast at Bakery's









Dans ces moments où un petit refrain anglais ne me quitte pas l'esprit: alone again, naturally (!), où Hugh Grant et Colin Firth sont encore plus merveilleux que d'habitude (!), au lieu de m'apitoyer sur mon sort, en chantant allègrement "all by myseeeeeelfff" (qui n'adore pas cette scène de Bridget Jones??) je préfère chanter un autre genre de refrain, qui pourrait généreusement s'intituler "home made, naturally"...
Et pour vous prouver que je n'ai pas que des goûts cinématographiques de Niaiseuse (clin-d'oeil au formidable vocabulaire fleuri des Canadiens, mot appris d'ailleurs ds le merveilleux film de J.M Vallée, Crazy (je pense que je marque un point en culture-ciné!!) l'inspiration pour tenter un brin de cuisine anglaise m'est venue du film This Is England. Non pas qu'il y ait un quelconque repas typique décrit (encore que... je me souviens avoir noté un plat de splendides authentiques beans en arrière plan!!) dans cette fabuleuse et certainement très réaliste (ça me fait toujours beaucoup pouffer quand des jeunes de mon âge disent "le film était très réaliste" alors qu'il s'agit d'une époque totalement inconnue, mais bon, il faut croire que "si les critiques le disent"...) peinture de l'époque des années 80 en Angleterre profonde, voyage au milieu des skins (pas forcément racistes... distinction très intéressante entre skins fashionistas et skins- führer bis) et histoire d'un petit garçon qui se voit grandir bien trop vite!
Un bien bon film de petite production (décidément mon Credo)! A voir! Claire-ama a aimé!

Je m'égare... j'étais censée disserter sur le fabuleux plaisir de cuisiner un carrot cake, home made naturally!
Ce Carrot Cake est issu du fabuleux livre Breakfast -Lunch-Tea de Rose Carrarini (décidément, les ritaux sont partout!, oui je sais qu'elle est parfaitement british) de la fameuse Rose Bakery's. J'avais envie d'explorer d'autres saveurs, et oublier les malheureux clichés du "oh j'ai perdu 5 kilos en Angleterre - tout ce qu'on y mange est dégueulasse!"
Mon séjour londonien m'avait plutôt réservé de belles surprises.. un merveilleux plat de mouton à la menthe notamment... je me souviens parfaitement de son parfum indescriptible... une saveur extraordinairement douuuuce! ah je pourrais en écrire des lignes sur CE mouton!
;)
Well, well, well, je crois qu'il est temps de passer à la recipe du jour!


Carrot-Cake home made naturally (qui ferait certainement craquer Hugh Grant.. oui rien que ça, oui!)

Pour 8 petits british
- un peu de vocabulaire anglais, de quoi pouvoir dire "oui enfin, tu sais bien, c'est un peu comme le christmas cake! alors qu'évidemment ça n'a rien à voir!! :D
- un papa vraiment sympa qui râpe les carottes puisque votre maladresse incongrue a encore fait des siennes: 3 doigts râpés contre 0 carottes.. :D
- du beurre pour le moule
- 4 oeufs
- 225 grammes de sucre en poudre
- 30 CL d'huile de tournesol
- 9 carottes moyennes finement râpées (râper les carottes, pas les mains, à l'instar de moi-même...)
- 300 gr de farine tamisée
- 1 cuillère à café de cannelle en poudre (une divine touch, according to me)
- 1 bonne cuillère à café de levure chimique
- (1/2 cuillère à café de bicarbonate de soude... absent de mes tiroirs, et donc de ma version!)
1/2 cuillère à café de sel
150 grammes de noix finement hâchées.


( j'ai fait une version sans glaçage (à la vache kiri) puisque ce gâteau était une commande spéciale d'une grande gourmande qui a préféré sans, pour ce premier essai, mais je le tenterais un jour prochain avec ce glaçage alléchant composé de pas mal de ... kiri©!)

Préchauffer le four à 180°..
Beurrer et chemiser de papier sulfurisé un moule rectangulaire de 23 cm de long.
Battre les oeufs et le sucre jusqu'à otebnir une consistance mousseuse et légère.
Incorporer l'huile et battre la préparation quelques minutes de plus.
Ajouter les carottes, puis la farine, la cannelle, la levure, le bicarbonate, le sel et les noix.

Verser dans le moule et enfourner 45 minutes environ (pour moi 1 bonne heure!) Pour s'assurer que la cuisson est terminée, Chef Rose conseille d'insérer la lame d'un couteau au centre du cake, et elle doit ressortir sèche!


Sortir le moule du four et attendre que le cake ait refroidi pour le démouler.

+ Bonus tout aussi british
C'est bien parce que c'est vous...
Un petit brownies fondant au café! (eh oui pour le Breakfast at Bakery's il y avait quelques réfractaires à l'idée d'un cake sucré à la carotte...)

Issu cette fois-ci du très joli "Cookies, Brownies, Muffins" de la Popote des potes.
Une recette ultra - simplissime mais décidément convaincante!
Pour 4 personnes:
- 100 grammes de crème liquide (ce qui correspond environ à 10 CL d'ailleurs je me propose d'être à l'initiative d'une pétition pour que les quantités de crème soient écrits en CL!!)
- 2 cuillères à soupe de café moulu (du commerce équitable si vous avez bon fond ;) )
- 230 grammes de chocolat noir 52% de cacao
- 90 grammes de beurre
135 grammes de sucre
3 oeufs
55 grammes de farine
120 grammes de cerneaux de noix

Faire chauffer la crème dans une casserole, sans la laisser bouillir, ajouter le café, ôter la casserole du feu, laisser infuser, puis filtrer.
Dans un saladier assembler le chocolat noir coupé en carrés et le beurre détaillé en noisettes, faites fondre au bain marie ou au micro-ondes.
Mélanger bien la masse obtenue. Ajouter la crème au café et mélanger à nouveau.
Préchauffer le four à 180°. Dans un saladier, mélanger le sucre et les oeufs au fouet pendant une à deux minutes. Ajouter ensuite le mélange au chocolat et au café, la farine et les cerneaux de noix.
Verser la pâte dans le moule. Enfourner et laissez cuire pendant 20-25 minutes.
Laissez refroidir 1H avant de déguster...

Période de flegme me direz-vous?! Je vous rétorquerais alors, sans complexe aucun, qu'en fait.. non, pas du tout, puisque dimanche dernier je me suis attaquée à une pièce maîtresse de la gastronomie d'un autre pays Européen (et non, pas italien cette fois-ci!), qui m'a valu un bon petit quota de 3 heures aux fourneaux (j'ai ADORE!)... suite dans le prochain épisode! ;)

11 commentaires:

valka a dit…

Coucou! ça me fait plaisir de te lire. Tu m'en dis plus sur cette chanson? Bridget?
à bientôt

monique a dit…

J'adore ton home made carrot cake et que dire de ton brownies!!! je viendrai bien pour le breakfast...le top reste bien sûr le style littéraire de ces recettes. J'ai beaucoup aimé les Bridget Jones, so british...

Eleonora a dit…

Ciao bella...un bel article...et des mots me rappelle le Canada...oui niaiseuse...magasiner et autres...avec un accent du nez...superbe....je te chipe un petit bout de ton gâteau comme je bois un cappuccino...et je te souhaite une merveilleuse journée. A bientôt.baci.

Claude-Olivier a dit…

On en a pour notre argent ce coup ci: cinéma, recettes et conseils, que demander de plus ;-) ??? Je suis allé à Londres plusieurs fois mais je ne me souviens pas vraiment d'avoir bien mangé....ou alors c'était italien mdr! Anyway, all your stuff look good! Avec un bon café noir, le paradis! biz

valka a dit…

Quand tu t'y mets, tu t'y mets pour de bon! waouh, ça en jette! et je suppose qu'en plus c'est délicieux. bravo miss, et quand tu veux on se fait une dégustation via e-mail :-)

paola a dit…

Comme d'habitude, c'est à la fois un vrai plaisir et un régal de te rendre visite...
Je te souhaite une très bonne soirée.
Bises
Paola

Pernette a dit…

Je te suis pour la pétition. Le pire pour moi, récemment, c'était les mesures d'huile en... grammes!
J'ai tenté dernièrement les muffins à la carotte. J'avais un peu forcé les épices (cannelle, gimgembre...), j'ai donc décidé de les refaire avant d'en poster la recette sur mon blog. Un petit plus qui, pour ma part, m'avait beaucoup plus: les graines de pavot, qui vont très bien avec la carotte et qui donnent du croquant sous la dent. Mais je ne garantis pas la compatibilité avec ton glaçage à l'ersatz de fromage (dont je ne citerai pas la marque)...
A bientôt,
Pernette.

$ha a dit…

Et dire que je reste scotchée sur ton article alors que je dois réviser mon anglais!!!

Marie-France a dit…

Elles sont bien sympas ces virées gastronomiques européennes que tu nous proposes. Il parait que la cuisine anglaise n'est pas si mauvaise qu'on le pense, moi je n'en connais que le fish and ships du voyage scolaire de mes onze ans. Ouuuuuuh, ça fait longtemps !
En tout cas pourquoi pas essayer cette recette, je te fais confiance !

paola a dit…

Se hai un minuto fai un salto a vedere "ma-toscane" c'è una piccola sorpresa per te...
Baccioni
paola

valka a dit…

mais où es-tu gente damoiselle???
@+