jeudi 3 janvier 2008

C'est en bûchant que l'on devient - euh.. pâtissier?








L'incipit du jour ne sera autre qu'un gigantesque mea culpa pour cette blog-buissonnièrerie, cette absence injustifiée de près de trois semaines, qui mériterait certainement la sincérité d'un mot parental d'excuse du type: "notre progéniture s'affairait bien trop en cuisine pour consacrer ses heures libres à la rétrospective et rédaction de ce qui mijotait non loin de là"!Et ce n'est point sans quelque amertume que ces heures libres ont été dédiées à l'étude pure et dure et non à la douce littérature culino-blogesque! Comme s'il avait manqué à votre interlocutrice un certain exutoire. Parce qu'il n'y a aucune raison de se le taire, je me sens merveilleusement bien ici!Les festivités m'ont-culinairement- retenue derrière les fourneaux mais auront surtout été l'occasion de vous conconter divers petits mets qui viendront - sans doute accompagnés de leurs interminables incipits! - nourrir les prochaines pages !

Situation extrême: se retrouver du haut de ses 22 ans en grande cuisinière du Réveillon, se devant de retranscrire - avec une pointe autorisée de "goût du jour" - les recettes traditionnelles - les "musts" de cette table festive, version française. Bien que tout autant fascinée par mes deux traditions culino-culturelles, la cuisine italienne m'enchante bien plus comme cuisine "quotidienne", tandis que son homologue française turlupine bien des idées d'immenses festins-festifs, de tradition pure, de recettes l'une plus délicate que l'autre, plus raffinée, plus propice à l'esthétisme assiétal ;)

Une longue période de vide blogesque donc, copieusement ressentie dans un géantissime mea culpa en guise d'incipit, mea culpa qui ne fut pas des moindres chez les convives enrégimés du Réveillon face à ces 2 terrifiques bûches !

Pour ne rien vous cacher le vide blogesque s'accompagne d'un trop plein d'épreuves dans la vraie vie réelle, de ces moments qui vous font ressentir le bien fou de revenir sur ces desserts de fête, quand on n'était "pas encore au courant", quand tout n'était qu'insouciance et embonpoint !

Sans plus attendre: un bénéfique flash-back du 24 au soir:
Le duo terrible des inséparables bûches Caramel au Beurre Salé (la petite brunette) et Lychee et Rose (la Marie-Antoinette.. Sophia Coppola si tu me lis, oui, biensûr j'accepte de décorer culinairement ton prochain film! appelle moi mon bichon!).



- La Bûche Caramel au Beurre Salé - (d'après une recette du dernier Cuisine et Vins de France).

Pour 8 environ:
-150 gr de Beurre salé
- 150 gr de sucre
- 100 gr de beurre doux
- 1 c. à s de crème épaisse
- 100 gr de Mascarpone
Pour le biscuit:
- 6 oeufs
- 180 gr de sucre
- 100 gr de farine
- 30 gr de noisettes en poudre (réduites en poudre par vous, elles n'en seront que meilleures!)

- 10 cl de sirop de sucre de canne
- 10 cl de Chartreuse (ou autre liqueur)
-
sel
Pour la finition:
- 150 grammes de sucre glace
- 50 gr de beurre mou
- 3 c à s. de jus d'oragne sanguine.
+ déco à volonté. Le kitsch ne tue pas, c'est bien connu!

Préchauffer le four à Th. 6-7 (200°C), tapissez la plaque du four de papier sulfurisé. Préparez le biscuit: séparez les jaunes des blancs. Dans une jatte, fouettez les jaunes et le sucre jusqu'à ce que le mélange blanchisse puis ajoutez la farine et les noisettes en poudre. Battez les blancs en neige ferme avec une pincée de sel et mélangez-les délicatement à la pâte. Etalez-la sur le papier sulfurisé et enfournez pour 10 mn.
Dans une casserole mettez le beurre salé en morceaux, 150 gr de sucre et 1 c à s. d'eau, laissez caraméliser sur feu vif. Hors du feu ajoutez la crème épaisse. Laissez tiédir.
Sortez le biscuit du four et retournez-le sur un torchon humide, enlevez le papier sulfurisé puis couvrez d'un autre torchon humide. Réservez.
Ajoutez au beurre caramélisé tiède le beurre doux coupé en parcelles en remuant jusqu'à ce qu'il soit fondu, puis le mascarpone. Remuez au fouet à main et laissez raffermir au frais.
Réunissez la chartreuse et le sirop de sucre. Badigeonnez en le biscuit à l'aide d'un pinceau. Etalez dessus la crème au mascarpone avec une spatule puis enroulez-le sur lui même. Emballez le de papier film et mettez au frigo pour 12H.
Passé ce temps, préparez la finition: malaxez le beurre mou avec le sucre glace, incorporez le jus d'orange. Déballez la bûche et recouvrez la de beurre à l'orange en plusieurs couches, puis tracez des rayures avec les dents d'une fourchette (mouais...plutôt sceptique pour ce dernier passage: pas assez de crème pour les "plusieurs couches" et les rayures ne sont pas magiquement apparues...tristesse.. :) ).

- La bûche Lychee et Rose - (recette du Cuisine et Vins de l'an dernier, spécial fête, comme quoi on ne change pas une équipe qui gagne!)


Pour 8 environ
- 4 oeufs
- 100 grammes de sucre
- 60 grammes de farine
- 60 gr de fécule
- 20 gr de beurre fondu
- 10 cl de sirop de canne à sucre
- 3 c à s. d'eau de rose
Pour la Crème:
- 250 gr de beurre mou
- 125 gr de sucre glace
- 10 lychees
- colorant rouge (un mini-mini pouce de colorant, pas une pointe de couteau, à l'instar de moi-même, à moins que vous n'ayez pris goût aux kitschissimes décos - Coppola's décadence)

Préchauffez le four à th. 7 (210°). Cassez les oeufs en séparant les blancs des jaunes. Fouettez les jaunes avec le sucre jusqu'à ce que le mélange blanchisse, puis ajoutez la farine et la fécule en les tamisant.
Battez les blancs en neige ferme, incorporez-les à la préparation précédente ainsi que le beurre fondu, en soulevant la masse avec une maryse. Tapissez la plaque du four de papier sulfurisé, étalez-y la pâte en un rectangle de 30 x 40 cm et enfournez environ 10 mn.
Déposez aussitôt le biscuit sur un linge propre et humide, retirez le papier et réservez, recouvert d'un autre torchon propre et humide.
Préparez la crème: mixez le beurre mou coupé en morceaux et le sucre glace, ajoutez quelques gouttes de colorant. Pelez et dénoyautez les lychees, coupez-les en tout petit dés, égouttez les sur du papier absorbant et mélangez-les à la moitié de la crème rose. Réunissez le sirop et l'eau de rose. Découvrez le biscuit et badigeonnez le de sirop, étalez la crème aux lychees et roulez-le sur lui même. Coupez les extrémités irrégulières, posez la bûche sur un plat et étalez dessus la crème rose avec une spatule. Couvrez-la de papier film et mettez au frais au moins 12h. Saupoudrez de sucre glace avant de servir.

Verdict: ouhlàlà c'est mitigé à l'horizon: pour moi aucun doute, Caramel au beurre salé! Pour d'autres, aucun doute: lychee et rose (que j'ai trouvée assez ecoeurante à la longue!)
L'effet visuel m'a convaincue, et c'est déjà pas mal!
Quand me contenterai-je d'une bûche au chocolat ou au café?! Las! mon amour des défis me perdra!
:D


By the way! (j'allais m'enfuir comme une voleuse moi!) Bonne année charmants blogueurs et blogueuses! Merci beaucoup de vos voeux à tous! En vous souhaitant une formidable année toute en douceurs chocolatées ou pas, je m'en vais de ce pas dans l'ardu mois des partiels... risquant de me faire assez rare je le déplore, encore une fois!
Quoique quoique ... Je ne résisterai certainement pas longtemps à vous faire partager les mignardises et autres mises en bouche de ce Réveillon ambroisique!...



18 commentaires:

Bolli a dit…

Est-ce que je pourrais engager pour les prochaines fêtes? Ou adopterN

WOW!!! Alors, là, je patiente volontier!!! Je crois que j'aimerais bien gouter la bûche aux litchis.....D'accord, tu as donné ta recette, mais c'est tellement mieux si c'est fait par les autres....Et en plus, je suis très très faignante.....

Claire a dit…

Ben dis donc mon pote j'ai failli croire que tu cuisinais plus et te dégager de mon netvibes ;0)
J'aime pas le lychee mais celle au caramel a l'air de torcher sa mère.
Tu es pardonnée =)

andrea matranga a dit…

Ciao Claire.Mentre stavo per pubblicare una nuova ricetta,quando mi è arrivato il tuo commento.Sono contento di sentirti. Spero non sia nulla di grave se posso esserti in qualche modo di aiuto la mia mail è: info@andreamatranga.it non ti preoccupare se posso volentieri.
belli questi rollò ma quello rosso di cosa è fatto?

Claude-Olivier a dit…

Ben j'en attendais pas moins de 2 recettes pour ce retour ! Celle au caramel me fait de l'oeil..si si regarde bien, je ne mens pas ^^! biz

Marie-France a dit…

Je m'aperçois que ça faisait longtemps que je n'étais pas passée te voir et du coup je tombe sur plein de jolies recettes et ton humour toujours aussi agréable à lire. Bon, moi j'aime bien la recette de la buche aux lychees, ça me fait de l'oeil aussi, mais pas le même que Claude-Olivier ! Si si, regarde bien, je ne mens pas !!

Rima a dit…

Comme ces petites buchettes ont l'air bonnes!!

Ellaë a dit…

Elles sont superbes, vraiment!!! Vous avez dû vous régaler!!! Bravo! Bon courage pour toutes les épreuves que te donne la vie quotidienne...

Pauline a dit…

ouhlala , mais c'est splendide et tu es vraiment talentueuse! je peux te dire que je guettais le prochain post et que je ne suis pas decue. Nous attendons la suite des festivites....avec impatience!

Claire a dit…

Pardon mais je pensais aussi: tu postes pas souvent, mais qu'est-ce qu'ils sont longs tes articles =)

eleonora a dit…

Même avec l'heure tardive..tu me donnes l'eau à la bouche..dès qu'on ouvre ton blog..vlannnnnnnnn un élan de gourmandise pas possible te prend et tu voles l'image..histoire de saliver sur ce délice..Bravo adorissima pour cette élégante mélodie haute en couleurs ..à bientôt.

valka a dit…

Mais t'es bonne à marier ma fille, avec des recettes pareilles!!! ;-)
Très bonne année à toi, whatelse...

Saperlipopote a dit…

y a pas de doute le petit bonhomme de neige et les rennes, ça fait toute la différence !
Bonne Année à toi pour 2008

andrea matranga a dit…

Allora quel rosso? a furia di aspettare mi si è asciugato il rollò.
he he he!Ciao

zaari a dit…

waw une très belle fête que j'ai raté ; grrrrh
Bonne fête avec un peu de retard

Flo Bretzel a dit…

Je vote pour la version caramel, j'adore!

Edith a dit…

whaaaaaaoooooooouuuuu! à voir les photos je retournerai bien 1 ptit mois en arrière et je passerai le réveillon avec toi, tu m'invites pour la bûche? bravo ma ptite fiancée, c'est ouf de ouf ce que tu fais, contente que je sois la prem's sur la liste pour qu'on se marie ;-)
bizouille, Edith

eleonora a dit…

Je passe et je fais un petit coucou...ohhhhhhhhhhhh un gros smackkkkkkkk et je me sauve...passe un bon week-end ma belle.

Marika a dit…

Ehi, ma che fine hai fatto?
Torna!
Marika