lundi 17 décembre 2007

Tournoi de Wellington.





Un grand chelem pour les carnivores!
A la question suis-je capable de rédiger un post sans aucun calembourg, je répondrai certainement non!
Je me dois de vous tenir au courant du défi qui se déroule sous vos yeux, chers téléspectateurs (ce n'est pas un abus de langage oh non non, vous regardez un écran, donc vous êtes bien des téléspectateurs, alors cessez ce petit regard pernicieux du genre "mais pourquoi donc fait elle toujours la pédante??"). Je vais en effet placer ma charmante assistante dans un coffre... ah non mince, ça c'est pour mon blog fan de David Copperfield!
Je vais en effet tenter de vous retranscrire la recette issue de ma Bible (Larousse Comme Un Chef ô combien de fois op. cite!) alors que cette dernière se prend un sacré long week end encore à la maison parentale, puisqu'elle y fut oubliée cruellement par votre narratrice!
Eh puis tiens, autre défi, (puisqu'il est bien connu qu'un défi peut en cacher un autre!) à l'heure où les seules recettes que je côtoie sont des recettes fiscales, où les mots "réservez et faites réduire" sont peu à peu remplacés par abattement et crédit d'impôt, dans le jargon où l'on s'interroge plus sur les possibilités d'"évasion fiscale internationale" que sur celles de "où pourrais-je bien trouver une recette au Cantal??, moi je résiste et prépare des plats traditionnels de l'Hôtel Savoy, rien que ça oui môôôsieur le sceptique! Et en plus je ne vous ai pas dit que ma pâte à cannelés est au frigo!



Alors alors, autant vous prévenir tout de suite: ce billet s'adresse aux carnivorissimes, aux non adeptes de la light attitude, aux bons vivants, aux possesseurs d'un petit vin sympa (ô oui ami vaillant littéraire, tu as remarqué la litote, merci Pôpa pour le Mouton Cadet de 1982... je m'en souviens encore!).
Et puis autant vous prévenir que cette recette pour 3 conviendra trèèès bien pour 6!
Et puis autant rendre hommage à celui qui m'a terriblement inspirée, parce qu'il sait parler aux carnivores: Claude-Olivier, le petit suisse bien nommé!


Alors alors, sans plus tarder, voici mon Coeuf de Filet de Boeuf Wellington:
Pour 3 ou 6, oui définitivement plutôt 6!
-
3 coeurs de filet de boeuf
- 120 grammes de champignons de Paris
- 60 grammes de girolles
- 2 cuillères à soupe de crème fraîche épaisse
- 600 grammes de pâte feuilletée idéalement faite soi même (c'était ma toute première fois et le résultat était bluffant... faire des friands au fromage le lendemain avec les chutes de pâtes était tout aussi divin!) (je posterai la recette de la pâte un de ces 4 !)
- deux échalotes
- une gousse d'ail émincée
- une feuille de laurier
- du Thym
- 6 tranches de très bon Jambon de Parme
- 3 crêpes à la ciboulette (pfiouh je ne me souviens plus de la recette là... alors bon je l'updaterai very soon!)
- huile d'olive
- fleur de sel, poivre.

Salez et poivrez ces somptueux morceaux de boeuf, les saisir dans une poêle à feu vif avec un peu d'huile d'olive, de tous les côtés.
Réservez.



Préparer la duxelles de champignons (ce mot n'est-il par craquant?!, il est presque chou de duxelles..): émincer très finement les champignons, l'ail et les échalottes. Faire chauffer l'huile d'olive restante, y faire dorer les échalottes et l'ail, puis ajouter les champignons.



Parsemez de thym et de la fleur de laurier. Salez, poivrez. Lorsque la cuisson commence à vous satisfaire, ajoutez les deux cuillères de crème fraîche, faites réduire à feu moyen, quelques minutes.

Préparer les crêpes à la ciboulette selon le mode d'emploi que votre piètre chef vous transmettra ces jours prochains.

Procéder à l'incroyablement amazing montage des différents éléments: prenez une crêpe à la ciboulette, y placer deux tranches de jambon de Parme,



un tiers de la duxelles de champignons, un coeur de filet de boeuf, refermes la crêpe de façon à former une aumonière. Enrouler de papier transparent. Réserver ces aumônières au frigo une petite heure. (Ne l'ai pas fait, faute de temps, et effectivement la forme n'est pas super belle, mais je peux vous garantir qu'en fermant les yeux, on était bien à l'hôtel Savoy!)
Couper la pâte feuilletée en trois parts égales.
Abaisser chaque part en un disque de 3 mm d'épaisseur, y déposer une aumônière, refermer. Découper l'excédent de pâte. Dorer la pâte au jaune d'oeuf (la recette originale préconisait de le faire par deux fois, en laissant reposer chaque aumônière dix minutes entre les deux "dorures" mais, faute de temps je ne l'ai fait que superficiellement, quelle tristesse!).
Et hop! 12 petites minutes au four à 180°C (pour moi 14 je crois, problème de four!) pour une viande saignante!
Servir avec de la mâche et déguster cette merveille! La vraie présentation voudrait qu'on serve le filet coupé en deux moitiés égales.

Et voilà! Et comme on dit à Winbledon, pour refaire une telle petite merveille, la balle est dans votre camp..





J'en connais une qui était toute emoustillée par les bons petits parfums en cuisine... vous pouvez presque la voir renifler dans tous les sens!

22 commentaires:

Claude-Olivier a dit…

Salut, et bien, je t'ai bien inspiré on dirait ;-) La version portion individuelle est bien sympa, beaucoup plus simple à présenter que le filet entier....très très bien! Pour 6 dis tu? Je vois plutot la chose pour 3 moi, faut pas abuser non plus ^^! biz et bonne journée

Marika a dit…

Rimango sempre senza parole quando passo di qui ... penso che qualsiasi vegetariano non troppo convinto ritornerebbe sui suoi passi assaggiando il tuo filetto ...
E così anche tu hai un gatto a casa! Pensa che la mia si avvicina alla cucina solo in due occasioni: quando preparo il pesce e quando preparo il pane!
Marika

Rima a dit…

Et le chat, on le mange aussi?

Eleonora a dit…

Coucou...mia adorable,par ce petit mot, je te souhaite de Bonnes Fêtes avec ta petite famille. Par les mots qui sont de tradition...Bonheur, santé et amour. Merci de toute ta gentillesse depuis le début et une tonne de bisous flocons.... http://aufildemesrevesdamour.over-blog.com/

valka a dit…

Je croyais que je savais parler aux hommes, maintenant je sais aussi parler aux filles :-)

Marika a dit…

Sei sempre così gentile, grazie! Comunque si, la ricetta del ciambellone al cacao e frutti rossi la posterò al rientro dalle vacanze (durante le feste mi congedo anche dal blog!), spero ti piaccia ...
A presto
Marika

Eryn a dit…

Miam, à bas le régime ! Perso, j'adore le filet de boeuf, et les champignons, et ... et ... ! Et je me régalerais de manger ce superbe plat !

Ellaë a dit…

Je ne suis pas très carnivore, mais touts ces parfums et saveurs font drôlement envie et cette recette est très originale. Bravo!

andrea matranga a dit…

Sono passato per augurarti un buon Natale.Ma curiosando ho notato questo filetto alla well.splendido
AUGURIIIIIIIIIIIIII

Mamina a dit…

Je comprends pourquoi le "demoiselle" caht était émoustillée.

anna a dit…

Riesco a passare sempre velocemente, ma trovo cose magnifiche da te, complimenti Claire!
Ti auguro di trascorrere un sereno e felice Natale!
Un abbraccio :-)
Anna

monique a dit…

Ca m'a l'air absolument DELICIEUX. Joyeux Noël, ma chère Claire et bonnes fêtes de fin d'année à toi et à toute ta famille. Je t'embrasse très sincèrement.

paola a dit…

Trés craquant en effet la "duxelle" de champignons...Tout le reste n'est pas mal non plus. Bravo pour ce délicieux petit plat.
Ciao
paola

paola a dit…

Tes craquant en effet la "duxelle de champignons...Tout le reste n'est pas mal non plus. Bravo pour ce délicieux petit plat.
Ciao
paola

lefrancbuveur a dit…

bonnes fetes et bonne année!
lfb

eleonore a dit…

Un gros bisou à toi et pour la gentillesse de ton message..Passe un superbe réveillon et à bientôt de se relire...

Bolli a dit…

Amazing!!!!

Superbe, j'adore tes posts car je me régale! Je me régalme côté culinaire et aussi avec tes photos!
Et le chat! Trop mignon.

A 2008, avec beaucoup de bonheur et des recettes alléchantes!!!

andrea matranga a dit…

Allora !!!!!!!!!sei di ferie eh?
quando mi pubblichi una nuova ricettina di quelle squisite che fai tu? Che il nuovo anno ti possa spalancare porte che non puoi nemmeno immaginare .Auguri

eleonora a dit…

Le menu de cette fin d’année :
 Pain surprise d'amitié,
Petits canapés de bonheur,
Feuilletés de succès sur son lit de réussite,
Fricassée de bonne santé,
Friandises de chance,
Poêlée de tendresse en habit de sourire
Café au sucre d'amour.
A tout cela nous rajoutons les rires multicolores en petites bulles pétillantes.
Je te souhaite une Bonne et Heureuse Année 2008.

eleonora a dit…

Un petit coucou sous le signe de la galette...Que deviens-tu ?????
Bonne semaine à toi et bises.

Francesca a dit…

uhmmm very tasty! I agree with your cat :-)

Francesca

绮芬 a dit…

On attend toujours cette recette de crêpes à la ciboulette. :P