vendredi 11 avril 2008

Et ils se marièrent heureux... chronique d'un coup de foudre







Et je vous vois venir... "elle est tombée amoureuse, elle a délaissé tout le reste, blog-buissonnier, même pas un petit coucou par-ci, par-là... je n'ose même pas imaginer l'avancement de ses études.."
Eh bien je ne suis pas loin de vous dire "OUI"!
Ahh si j'avais su qu'il ne me faudrait pas plus attendre que début avril pour trouver enfin le bon, l'unique et le tant attendu..
Chabadabada, chabadabada..
J'assume le côté cucul au possible, puisque c'est tout de même pas tous les jours que ce genre de rencontre se fait! L'alchimie!
Je suis sacrément obnubilée, je ne pense plus qu'à lui, qu'à sa douceur et sa force..
Vous vous doutez bien que je ne pouvais me retenir plus longtemps de vous présenter le gâteau poire-chocolat de ma vie!

Pour ce qui est du véritable vrai prince charmant, je ne suis surtout pas pressée, surtout depuis
que j'ai compris que celui qui me semblait avoir cette place ultra-réservée (du genre "si tu prends ma place, prends aussi mon handicap - euh?!) n'était qu'un imposteur, un "peut-mieux-faire"! Une nouvelle saison de How I met your Mother, svp et vite!

Ahhh mon amoureux en chocolat et poire... Je vous dois certainement quelques explications...
Tombée raide dingue des poires belle-hélène depuis mes 1 mètres 20, je n'ai jamais été ensuite parfaitement comblée par les mariages poire-chocolat des années suivantes..
Jusqu'à ce que... le mentor à son paroxysme : Il Cavoletto di Bruxelles ne mette en ligne ceci..
Comment résister en voyant cette luxure-en-barre?
Décidément, il fallait que j'essaye..
Et quelle n'a pas été ma surprise!!! La texture la plus - (ceux qui me connaissent bien savent très bien quel adjectif pas trop correct j'étais sur le point d'écrire!) merveilleuse du monde magique où les poires tombent amoureuses des carrés de chocolat fondus.

Que vous dire de plus? Si ce n'est qu'on file un parfait amour, délicieusement exagéré!

Ah oui! La recette (légèrement modifiée) bien sûr! (Bien que je sois un brin jalouse de vous la livrer)!

Ingrédients:
Pour les poires à la vanille
4 poires
une gousse de vanille
1 litre d'eau
400 gr de sucre

Pour la pâte sablée choco-noisettes (oui j'vous avais prévenus... c'est magnifique!)
200 gr de farine
125 gr de beurre
75 gr de sucre glace
25 gr de noisettes réduites en poudre (après les avoir grillées à sec dans une poêle).


1 oeuf
1 c.s de cacao amer
1 pincée de sel

Pour "farce" au chocolat:
225 gr de Chocolat dessert à 55% de cacao
150 gr de beurre fondu
75 gr de sucre
1 oeuf
3 jaunes


Peler les poires en les laissant entières. Faire chauffer l'eau avec le sucre, ajouter la vanille (les graines grattées avec le couteau et puis la gousse entière) et porter à ébullition. Ajouter les poires entières, et les faire cuire une 25aine de minutes. Eteindre et laisser refroidir les poires dans leur fabuleux sirop. On pourra garder le sirop pour d'éventuels monstrueuses petites charlottes aux poires et au chocolat.. (Cavoletto dit qu'elle ne sait pas encore ce qu'elle en fera, mais dès qu'elle le dit, je vous tiendrai au courant!!).




Pour la pâte sablée: mélanger le beurre mou avec le sucre, le sel, l'oeuf, les noisettes en poudre. Incorporer la farine tamisée avec le cacao, et mélanger jusqu'à l'obtention d'une pâte bien homogène (qui reste très souple). Entourer de papier film et mettre au frigo une nuit (ou, pr les flemmardes, Cavoletto nous permet de les faire le jour même en les mettant une demie-heure au congélo, puis une heure au frigo).

Reprendre la pâte et la maintenir à température ambiante 10 minutes avant de l'abaisser à 2 ou 3 mm de hauteur. Foncer des moules à petites tartelettes ou un gros comme moi!(ssssht on ne dit rien sur ma maladresse pour foncer le moule, c'est une de mes résolutions 2008..)
Remettre la tarte/ les tartelettes au congélo pendant quelques minutes et les faire cuire au four, vides, avec du papier sulfurisé et un poids (haricots secs par exemple..) à 180°C pour une dizaine de minutes.

Préparer la "farce": casser le chocolat en morceaux et le faire fondre au bain-marie. Battre l'oeuf et les jaunes avec le sucre, ajouter le chocolat fondu puis le beurre fondu et battre la préparation jusqu'à ce qu'elle résulte lisse et homogène.

Assemblage magique (et là le grand amour naît en quelques minutes...) : égoutter les poires et les couper en quatre quartiers, (en enlevant le machin au milieu... manque de précision je sais, mais bon, vous avez tous compris de quoi je veux parler!!). Verser le tiers de la farce au chocolat sur la tarte/ les tartelettes, ajouter un quartier de poire (partie bombée vers le haut) et couvrir de farce au chocolat..



Enfourner à 180°C pour une vingtaine de minutes et laisser refroidir avant de servir (partie la plus difficile de l'exercice ;) )

Bon, je file à la bibliothèque, eh oui, ma grande découverte du mois, outre ce grand amour, n'est autre que le fait qu'un mémoire ne se rédige pas tout seul!
Il va m'en falloir de la bonne volonté là...
Pardonnez mon absence, c'est pour la "bonne cause", même si sincèrement j'hésite à demander à un prof de changer le titre du mémoire en "L'interprétation blogosphérique d'une recette donnée : culture, gastronomie et droit". Avec beaucoup d'argumentation, un bon décolleté et trois-quatre tartes comme ça, j'ai toutes mes chances, non?!



16 commentaires:

Ellaë a dit…

Mais tu nous livres une déclaration comme on aime les lire!!! Les vivre!!! Cette tarte a l'air magnifique, en effet. Et ce qui me plaît le plus, moi qui aime le chocolat, sans en être dépendante..., c'est la pâte sablée avec des noisettes! Il faut que j'essaie avec et sans chocolat! Bravo, la miss et bon week-end!

nanou a dit…

Mais elle est superbe cette tarte ! La jolie poire enrobée dans son étui tout craquant....
Au fait, j'ai mis un post sur mon ancien blog, j'ai changé d'adresse ;)

elisabetta a dit…

Che buona che deve essere.... peccato che il francese proprio non lo capisco e non ci sia una versione italiana (ma andrebbe anche inglese tedesca o spagnola!)

Complimenti per il bel blog!

valka a dit…

Mais où est Hugh Grant????
tout ce romantisme me liquéfie :-)

bonne semaine jolie mam'zelle
valka

Flo Bretzel a dit…

Poire et chocolat, cela me ramène toujours à la vieille pub Nestlé où l'on voyait du chocolat fondu napper lentement une poire...C'est l'un de mes duo favoris en patisserie!

Pernette a dit…

Cela m'aurait bien plu en gâteau d'anniversaire!

Dumuro a dit…

See Please Here

eleonora a dit…

Rien que tes photos bella ragazza me donne l'eau à la bouche dès le matin..Je touille mon éternel compagnon cappuccino qui se ferait un plaisir de déguster tes belles poires..pour cet instant de bonheur..l'amour d'un heureux moment...bon week-end.

Cocotte a dit…

Cette tarte a l'air terriblement terrible!!! Miam :P

bolli a dit…

Honnêtement, moi aussi, je préferre ta tarte aux hommes...sauf un, d'accord, mais, en gros, au moins quand tu cuisines tu sais ce que t'attend!
Chez les hommes, eh bien, souvent que non......
Et oh, est-ce que tu es une bonne poire?....

stef a dit…

tes photos sont à tomber!!!

Marie-France a dit…

Merci de nous avoir conviés à cet heureux mariage qui je l'espère fera plein de petits ! Même casée, je crois bien que j'aurais encore des coups de foudre comme celui-là !! Bisous,

romain a dit…

on s'ennuie pas une seconde ici!
merci de m'avoir donner la clef pour entrer dans ton univers....les nourritures terrestres, j'adore !!
des recettes comme je les aime....

alors à très vite

Cocotte a dit…

et zou!! un tague et un ajout dans ma blogroll pour toi!! ;)

mickymath a dit…

huuuuuum!! elle est superbe! bises micky

les chéchés a dit…

superbe... cette tarte est chiquissime...