mardi 25 septembre 2007

L'énième interprétation du "Poulet Assassin" de Véro, version "encore un tout petit plus bon-vivant" (comprendre "version ethylico-ennivrante")









Qui n'a pas entendu parler du Poulet qui Tue de Véro?! Je l'ai vu maintes fois interprété (du temps où, timide, je ne faisais que "passer" quotidiennement, sur les blogs!), en premier lieu par ma Turtle et par d'autres blogs dont malheureusement je ne me souviens plus exactement.. Je suis atteinte d'un nouveau syndrome bloguesque: le "mais sur quel blog est-ce que j'ai trouvé ça????!" Et évidemment, tout comme le syndrome "oh mais qui jouait dans ce film???" Il m'empêche de mener à bien mes occupations quotidiennes, et me fait sursauter, imprévisiblement, "AHH MAIS OUI!!!!!", effrayant amis et collègues (enfin "collègues", ce mot va rapidement disparaître de mon vocabulaire quotidien, J - 3...).

Alors voici une petite interprétation alcoolisée de ce Poulet qui tue réellement, une véritable merveille... pour qui adore les BBQ, et se sent déjà nostalgique d'un été éphémère au possible.

D'où m'est venue cette inspiration éthylique? Ma mère part chaque année en Guadeloupe ou Martinique (pour raisons professionelles, oui Mâdame!) et me ramène certaines merveilles de là bas... (cet hiver, des gousses de vanilles à se damner, et surtout surtout, du véritable cacao monstrueux, et j'oubliais! pour finir en beauté, de nombreuses épices!) Parmi les surprises, figurait aussi une bouteille merveilleuse de Rhum à la Noix de Coco.

Et le Rhum à la Noix de Coco n'enchantait personne à la maison parentale. "A boire comme ça c'est ecoeurant..." et autres phrases m'ayant donné l'alerte! Non, je ne pouvais pas laisser faire ce sacrilège, ce Rhum est tout simplement merveilleux!!

Me voilà donc en quête du Saint-Graal-Version-Poulet, sur le blog de Véro.
Le sien était bien plus joliment coloré que le mien, je me demande donc où est l'erreur (en même temps, c'est beaucoup prétendre que d'essayer d'obtenir le même résultat qu'une si merveilleuse cuisinière!).. je pense que j'aurais dû exagérer un peu plus sur la marinade!
Mais le résultat était formidable, le goût est indescriptible! Et la touche ajoutée par le Rhum-Coco est sublimissime!
Une douceur inégalée!
Il ne me reste plus qu'à remercier de loin Véro pour cette merveilleuse recette!!

Je vous retranscris la recette, en vous conseillant tout de même de vous référer à sa (merveilleuse) recette, sur son (époustoufflant) blog!

Ingrédients magiques:
- Un poulet (pour moi seulement des cuisses, un peu de tristesse quand même)
- De la sauce soja claire
- Un oignon
- 2 gousses d'ail
- 2 c. à s. de sucre
- du gingembre râpé
- 1 c. à s. d'huile d'arachide.
- The Claire's Touch: Un bon verre de rhum à la noix de coco..

Véro préconise de découper un poulet entier. Ce jour-là nous n'étions que trois, mon pôpa a préféré n'acheter que des cuisses de poulet.. d'où mes photos peu variées! J'ai entaillé les cuisses selon les bons conseils de la Pro, et cette idée est merveilleuse... elle permet de glisser la marinade, et les oignons à l'intérieur même de la cuisse....(j'en salive encore)

Préparer la marinade avec la sauce soja, 2 cuillères à soupe de sucre en poudre, du gingembre râpé,un oignon et deux gousses d'ail réduits en purée, et pour finir 1 cuillère à soupe d'huile d'arachide.
Faire mariner les cuisses de poulet pendant 2 bonnes heures.
Préparer le feu, (là Véro dépose les morceaux de poulet sur les braises) moi je l'ai mis sur la grille du barbecue.. je n'ai pas osé sur les braises (et, pour tout dire, mon pôpa m'a dit que ce n'était pas possible, que je n'avais rien compris! donc à bon entendeur, j'aimerais savoir si vous auriez déposé les morceaux de poulet tels quels sur la braise?!, merci!!)

Là j'ai badigeonné la marinade sur les morceaux de poulet pendant toute la cuisson!
Résultat: pfiouh peu de mots pour le décrire.
Je n'ai pas pris en photo les accompagnements, en pleine rédaction de mini thèse je n'ai fait que du riz parfumé ce jour là! (et je me suis précipitée pour prendre quelques photos avant de filer dévorer tout ça!!).

Les photos ne sont pas terribles terribles, mais j'avais tout de même envie de vous montrer cette petite gourmandise!



Ah et.. j'oubliais! oui j'ai franchi le pas "Stéphane Glacier".... des petits macarons au thé Matcha, ma-gni-fi-que-ment bons, délicieux! Par contre, pas assez "gonflés" à mon goût, du coup, je n'en ai pas fait la star du post.. ça viendra, ça viendra! J'en profite pour remercier énooormément, une fois de plus, Bulle des Sucreries de Bulle pour tous ses précieux conseils (ils porteront encore mieux leurs fruits la prochaine fois!!)!
Je vous laisse tout de même une petite preuve:



22 commentaires:

noémie a dit…

Pas mal l'excuse de la maman en voyage...

Claude-Olivier a dit…
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.
stef a dit…

Cette recette m'avait aussi tapé dans l'oeil mais je ne l'ai pas encore faite!!! prochain barbecue, le rendez-vous est pris!!!
merci pour ta visite!!
@ bientôt

Claude-Olivier a dit…

mais mais mai, pkoi mon commentaire n'est plus la....

Claude-Olivier a dit…

merci mac, pour le coup je vair réécrire la chose...

Tu t'attaques à une recette mythique et le resultat a l'air très convaincant je dois dire. J'aime bien ton interprétation alcoolisée ^^! J'ai eu la chance de manger chez Véro, c'est vrai qu'elle maitrise côté cuisine ^^! Et les macarons....ça j'ai arreté depuis longtemps, j'arrive pas (et je dois avouer que c'est au final pas trop mon truc ;-) Bonne journée, biz

Fabrizio a dit…

ce poulet semble simplement magnifique! On peux sentir l'odeur de la braise à travers de l'écran... et cela du rhum à la noix de Coco, marveilleux!

F

Véro a dit…

Eh ben dis donc, j'ai bien fait de passer par là moi!!
Des compliments à la pelle, j'en suis toute rouge de confusion, merci!
Je vois que tu as su chouchouter mon poulet qui tue, laisse-moi applaudir à tout rompre pour cette version des îles!! :-)

Liliy a dit…

Je l'avais "oublié" celui-là, c'est vrai qu'il est sur ma liste "à tester" depuis belle lurette! Sympa ta version revisitée!
Bravo pour les macarons! J'ai toujours pas encore osé...

Fabrizio a dit…

chére Claire, nous t'avons invitée à une meme...

t'peux le lire à

http://monolocaleincentro.blogspot.com

lefrancbuveur a dit…

moi aussi, j'ai t'ai invité à un meme.
fais moi savoir si tu a envie de répondre

Rima a dit…

Tu commences à être une vraie star de l'internet toi!

C'était cool de te voir Clairette, à très vite!

paola a dit…

Je ne connaissais pas la version ethylique-ennivrante du poulet !
Apparemment c'est une réussite qui fait l'unanimité.
Je trouve tes macarons plutôt présentables...D'ailleurs je t'en piquerai bien quelques uns au passage !!!
Bon week end
Bises
Paola

Eleonora a dit…

eh ben moi j'adore cette manière de faire le poulet. en plus tu as une petite odeur sympa qui circule en attendant et tu sens que cela cuit en voyant les petites bulles sur le poulet. je garde cette recette pour une prochaine fois. bon dimanche et à bientôt.

Eleonora a dit…

je viens de mettre ton lien sur mon blog.bonne fin de dimanche

monique a dit…

Ton poulet a l'air délicieux et même si ils ne sont pas gonflés (ils le seront la prochaine fois), tes macarons devaient être délicieux. Bises et à la prochaine.

valka a dit…

Coucou! je te conseille une variante sympathique, en faisant mariner la viande dans du pastis, une heure avant la cuisson. Démoniaque!
à bientôt

monique a dit…

Je viens de relire attentivement ta recette de poulet et franchement ça mérite un "commentaire composé", on peut relever tous les champs lexicaux de la dévalorisation, tous les modalisateurs négatifs, c'est incroyable. Ton poulet est ma-gni-fi-que (il vaut largement celui de Véro, que je ne connais pas du reste). Tu es une fille adorable, attachante, pleine de sensibilité et de délicatesse, rares de nos jours chez les jeunes de ton âge; tu es mignonne physiquement, tu es bien foutue (pour parler crûment...),tu as une jolie tête bien remplie, tu t'exprimes admirablement...mais tu passes ton temps à te dévaloriser. Franchement Claire, ça suffit, il faut que tu arrêtes de trouver toujours à redire sur tout ce que tu fais, on dirait que tu anticipes des reproches que l'on pourrait te faire...bon là j'arrête et j'espère que tu vas bien prendre mes remarques qui sont motivées uniquement parce que je te trouve formidable. Je t'embrasse très sincèrement et je ne serai pas vexée si tu effaçais mon commentaire aussitôt lu. Très, très amicalement.

monique a dit…

Je viens de relire mon commentaire et la première idée qui me vient à l'esprit est: de quoi je me mêle! En effet Claire, je me mêle de ce qui ne me regarde pas et je te présente toutes mes excuses pour cette envolée (due certainement aux dégâts de l'anesthésie récente, qu'est-ce qui m'a pris?) que je n'ai pu réprimer en relisant ton article. Efface mes commentaires et n'en tiens pas compte (un peu quand même...). Je t'embrasse bien sincèrement.

Eryn a dit…

Ca a l'air délicieux en effet ! J'adore le poulet en marinade ... Et grillé, un régal !

monique a dit…

Ma chère petite Clairette,
Je suis trop contente pour ta thèse, mille félicitations et plein, plein, pelin de bisous.
Je vais nettement mieux et je ne divague plus sous l'effet de l'anesthésie, je te demande encore une fois de m'excuser de m'être permis de te faire les remarques que j'avais faites, mais ça partait vraiment d'un bon sentiment et je suis ravie que tu l'aies compris. Encore félicitations et j'espère très sincèrement à la prochaine.

valka a dit…

hello
j'espère que tu vas bien. Au plaisir de te lire, ici ou ailleurs...
@+

lefrancbuveur a dit…

ciao claire
j'attends avec impatience des nouveaux "posts"
ciao