vendredi 3 août 2007

Et si on s'attaquait à d'autres nourritures terrestres?

















Envie de poster quelque chose ce soir, sans toutefois avoir de petites photos de petits plats, puisque sans aucun petit temps libre pour mijoter ne serait-ce qu'une petite marmite!!
Mais je compte bien me rattraper ce week-end, puisque j'invite ma goûteuse préférée en chef, Victoire. Et la Victoire du jour sera certainement celle de conquérir son palais avec un subtil jeu de sucré salé.
Alors je me suis dit, en attendant, qu'il était temps d'honorer l'ecléctisme auquel porte le nom de mon blog. Et de vous parler d'autres nourritures terrestres.
Et bien c'est chose faite avec ces deux petits livres, MERVEILLEUX!! sortis tout droit d'une collection qui nous était destinée: "exquis d'écrivains"
- Sous les mets les mots de Claude Pujade-Renaud
- Voyage en Gourmandise de Chantal Pelletier.
Je n'ai pas lu le troisième opus, mais je compte bien me rattraper (après avoir dévoré un dernier Truman Capote...)

Je ne serai certes pas à la hauteur de décrire ces livres, au risque d'en faire d'inutiles et pesantes paraphrases. Sâchez qu'il y est décrit à merveille la sensation qui nous prend, nous autres fous de cuisine, à la vue d'une préparation qui frémit, d'une aubergine qui se colore, LE PLAISIR DE LA CRÉATION!!
Lire ces deux tous petits livres c'est un peu sentir les parfums merveilleux dégagés dans la cuisine, la sensation de redécouvrir certaines recettes "familiales"....

En bref, vous l'aurez compris, je suis bien plus que conquise!!
Je laisse la parole à ces dames, et en premier lieu Claude:
"... Le goût et le langage se nourrissent l'un de l'autre. L'odeur tonique de l'oignon qu'on fait suer - elle chérit ce terme - dans un mélange de beurre et d'huile. Des aubergines : elle prenait plaisir à caresser leur violet lustré, puis, après les avoir coupées en lamelles, les laissait dégorger sous une légère couche de sucre en poudre afin d'en adoucir l'âcreté. Au printemps, une fricassée de jeunes asperges mélangées à de petits fonds d'artichauts, quel bonheur ! Au printemps également, les premières fèves. Eglantine caressait le duvet blanc qui feutrait l'intérieur de la cosse, puis elle arrosait d'un filet de citron les menus galets d'un si joli vert, et si tendres... "

Et enfin à Chantal:
« J’adorais l’école, car j’y plongeais dans l’écrit (les cris, je visualise ce mot toujours de cette façon) qui devint mon plat préféré. Loin de ce bouillon cosmique, je m’ennuyais trop. Alors, le stylo a remplacé la fourchette, le clavier l’assiette, je me suis attablée, et je suis partie en voyage. » « Mon goût pour les bonnes choses est comme moi. Il aime voyager. »


J'avoue une nette préférence pour "Sous les mets les mots", qui traite bien plus du plaisir de cuisiner que de ce qu'il y a autour. Un protagoniste plus qu'un prétexte pour écrire. C'est la critique que j'aurais à adresser à "Voyage en Gourmandise".

J'adorerai partager mes impressions sur ces livres!

4 commentaires:

monique a dit…

Tu es tout à fait à la hauteur de décrire ces livres, tu le fais si bien que tu me donnes envie de les lire. Bises.

chat bleu | gato azul a dit…

Alors là je suis ravie de ton choix de nourriture terrestre non pragmatique... Oui, j'aimerais bien lire ces livres mais tu verras, au fur et à mesure que ton obsession avec ton blog grandit que tu devient de plus en plus 'créatrice' toi-même. Cela ne fait que 7 mois que je 'bloggue' mais ma manière de voir a drastiquement changé... je regarde tout en fonction d'une publication éventuelle. Tu aurais pu nous faire une jolie photo d'une fraise ou d'un abricot de ton frigo ;-D! Je fais bilingue parce que je me suis aperçue dernièrement que nous sommes bien chauvines, nous les francophones... il existe des blogs culinaires mirobolants en langue anglaise... j'amorce une conquête ;-D Je suis au Québec, je nage dans l'anglophonie sans pour autant perdre mon noyau central francophone. Bon weekend culinaire à toi!

Rima a dit…

Trop mignon le coup des carrés de chocolat fondu!!!!!! Ca met l'eau à la bouche!!! En plus j'adore ta façon d'écrire! Je vais venir souvent, crois-moi!
Gros bisous ma pote!

lena sous le figuier a dit…

Je suis la 100è à consulter ton profil!!!
Trop contente de savoir ce que tu penses des exquis d'écrivains.
J'en ai lu deux, Des mets des mots, de Claude Pujade-Renaud : Quelle exquise sensualité pour dire ce qui nourrit! Pas de recettes mais des émotions...
A ma bouche par Martin Winckler,
un exquis d'écrivain qui aurait beaucoup plu mais moi je suis plus mitigée: des gourmandises, la mère et la compagne qu'on aimerait connaître. Plus goulu que je ne l'aurais souhaité et l'éloge de séries télé dont je ne suis pas fan...
D'après ton commentaire, je crois que je vais m'abstenir d'en acheter un troisième...
C'est très sympa ici :)